Header title
LA NOUVELLE REVOLUTION DU MONDE DU TRAVAIL

Dans un marché du freelancing avec une forte dynamique, l'achat de prestations intellectuelles est l'un des premiers postes de dépenses des grandes entreprises et celles-ci font de plus en plus appel aux compétences spécialisées des travailleurs indépendants.
Description

UN MODÈLE NOVATEUR

Vincent Huguet et Hugo Lassiège, ayant bien saisi les enjeux et les opportunités de ce marché émergent, décident en 2013 de fonder Malt (anciennement Hopwork), une place de marché en qui met en relation des freelances du numérique et des entreprises qui souhaitent accélérer leur transformation digitale.

Le modèle de Malt se veut à l’opposé de ses concurrents qui fonctionnent avec des systèmes d’enchères inversées où les freelances sont mis en compétition. Afin d’éviter une concurrence déloyale avec une main d’œuvre offshore et bon marché, chez Malt, ce sont les entreprises qui contactent les indépendants inscrits sur la plateforme. Malt n’impose pas d’abonnement payant aux freelances, mais répond à leurs réels besoins en leur garantissant un arsenal financier et assurantiel pour sécuriser et simplifier leur vie de freelance.

Une fois que les freelances ont rempli leur profil et fixé librement leur tarif, l'entreprise cliente indique les compétences souhaitées, puis l’algorithme lui soumet des profils de candidats correspondant à sa demande. Pour effectuer cette sélection, l’algorithme se base principalement sur le nombre de missions effectuées par le freelance, son chiffre d’affaires réalisé et les notes qu’il a reçues lors des précédentes missions. Une fois la fin de mission validée par le client, le paiement est effectué sous 48h au freelance. La startup propose également des solutions pour gérer la relation entre les entreprises et le freelance, de l’émission du brief jusqu’au paiement de la mission.

Quant à son modèle économique, la start-up, côtés freelances, prélève une commission entre 10% et 5%. Plus le freelance travaille avec un même client et plus sa commission diminue. Les entreprises paient aussi une commission qui évolue avec le volume.

 

UNE LEVÉE DE FONDS POUR UN TOURNANT MAJEUR

Dans un contexte économique et sociétal post covid-19, Malt s’est imposé comme un acteur central dans la transformation du marché du travail ayant tous les atouts pour accélérer sa croissance. Pour preuve, le rapport sur les plateformes numériques du travail en France 2021 place Malt, dans son palmarès des plateformes ayant un impact sur la société, en tête des plateformes de freelances les plus vertueuses avec une note de 18,5/20.

Malt, qui avait déjà levé plus de 32M€ depuis sa création en 2013, lève en juin 2021 80M€ pour affirmer son leadership sur le marché européen du conseil freelance. Eurazeo, déjà présent à travers son activité Venture, participe à ce tour de table en Growth Equity, aux côtés des investisseurs historiques et de nouveaux investisseurs. Cette levée permet ainsi à Malt d’investir davantage dans sa plateforme technologique et son offre produit, de poursuivre son déploiement européen, et d’entamer une stratégie d’acquisitions externes pour accélérer sa croissance.

 

AU-DELÀ DES FRONTIÈRES HEXAGONALES

Alors qu’en France, on compte quasiment un million de freelances, ceux dans la Tech sont au nombre de 600 000 à 700 000. Ce chiffre s’élève à 6 millions en Europe. C’est pourquoi Malt entend continuer son expansion européenne. Disposant déjà de bureaux à Madrid, Bruxelles, Amsterdam et Munich, l’entreprise concentre ses efforts de croissance externe en l’Europe de l’Ouest.

 

RÉPONDRE AUX OBJECTIFS DE CROISSANCE

Un mois après que Malt ait rejoint le Next40, l'indice des start-ups les plus prometteuses de la French Tech, l’entreprise, soutenue par les équipes d’Eurazeo, fait l’acquisition en mars 2022 de la société berlinoise Comatch. Cette plateforme, présente sur neuf marchés et de 15 000 consultants en management et experts sectoriels, vient renforcer la communauté de talents indépendants.

La stratégie de cette acquisition est de devenir le nᵒ 1 du secteur, estimé à 355 Mds € en Europe. Avec Comatch, Malt travaille maintenant avec 80 % du CAC 40 et du DAX 40 et avec plus de 1 000 grandes entreprises de plus de 1000 employés. L’objectif est de devenir le partenaire privilégié de tous les grands groupes pour l’accès aux talents indépendants, d’être d’ici 5 à 10 ans le leader du marché du freelancing au niveau international et d’atteindre un milliard d’euros de volume d’affaires en 2024.

Chiffres Titre
En chiffres

Chiffres Description

370 000 freelances

40 000 entreprises inscrits en Europe

Plus de 100 métiers du consulting et du digital représentés

Plus de 450 collaborateurs

Image
Image
Visuel MALT
Société Titre
Malt community
Informations

Plateforme dédiée au recrutement de freelances dans le marketing et la tech

Secteur
Secteur
Services Innovants
Zone géographique
Region
France

Alerte vigilance

Tentatives de fraude et d’usurpation d’identité