Eurazeo

Paris le 27 juillet 2022

EURAZEO EXÉCUTE AVEC SUCCÈS SA STRATÉGIE : FORTE CROISSANCE DE LA GESTION D’ACTIFS (MANAGEMENT FEES +30%) ET TRÈS BONNES RÉALISATIONS AU PREMIER SEMESTRE 2022

Poursuite du développement de la gestion d’actifs au S1 2022

  • Actifs sous gestion (AUM) en hausse de +27% sur 12 mois à 32,5 Mds€
  • Commissions de gestion en hausse de +30% à 181 M€
  • Fee Related Earnings (FRE) en hausse de +24% à 50 M€
  • Levées de fonds de 1,8 Md€

Bonne performance du portefeuille

  • Chiffre d’affaires économique des sociétés consolidées +43%, EBITDA économique +40%
  • Chiffre d’affaires des sociétés de Growth (non consolidées) en hausse de +46% en moyenne

Cessions réalisées dans de bonnes conditions, investissements sélectifs

  • Cessions : c.0,7 Md€ réalisés
  • Investissements : 2,9 Mds€ dans des segments structurellement porteurs
  • Les cessions réalisées et annoncées post-clôture représentent un montant additionnel de 1,3Md€, pour un multiple CoC moyen de 3,6x. Le Groupe enregistrera au S2 les plus-values nettes au titre des cessions réalisées en juillet, pour un montant d’environ 530 M€

Résultats financiers et Actif Net Réévalué

  • Résultat net part du Groupe : -96 M€
  • Actif Net Réévalué (ANR) à 115,5€ par action, en baisse de 1,9% par rapport à fin 2021 : solide performance du portefeuille, cessions réalisées au-dessus de leur valeur dans le dernier ANR publié et effet change positif sont compensés par l’ajustement des multiples et l’application d’une marge de prudence (500 M€)
  • Bilan solide : trésorerie nette à 21 M€, proforma des cessions réalisées
  • Dry Powder : 5,2 Mds€

Nouvelles étapes franchies dans le déploiement de la stratégie ESG

  • •89% des fonds actifs classés articles 8 ou 9 au sens du Règlement Européen Disclosure,
  • Lancement de fonds thématiques à impact (ESMI, Transition Infrastructure, Smart City II…)

Virginie Morgon, Présidente du Directoire, a déclaré :

« La performance d'Eurazeo sur le premier semestre illustre la bonne exécution de notre stratégie : diversification des métiers et des géographies, progression de la gestion d’actifs, investissements sélectifs dans des sociétés leaders de secteurs structurellement porteurs, réalisation de cessions créatrices de valeur. Dans un contexte économique plus incertain, le Groupe s’appuiera sur la qualité de ses équipes, la diversité de ses activités, son bilan et sa solidité financière pour poursuivre sa croissance, rester agile et saisir les opportunités qui se présenteront. »

 

 

1. ACTIVITE DE GESTION D’ACTIFS

A. ACTIFS SOUS GESTION

A fin juin 2022, les Actifs sous gestion (Assets Under Management ou AUM) du groupe Eurazeo s’élèvent à 32,5 Mds€, en hausse de 27% sur 12 mois.

Les AUM gérés pour le compte d’investisseurs tiers (Limited Partners, LP) s’élèvent à 23,4 Mds€, en hausse de 32% sur 12 mois et de +9% sur 6 mois. Le bilan du Groupe (Actif Net Réévalué, ANR) représente 9,1 Mds€, en hausse de 17% sur un an et en baisse de 2% sur 6 mois.

Les AUM générant des commissions (Fee Paying AUM) s’élèvent à 21,6 Mds€, en hausse de +31% sur 12 mois. Ils représentent 68% des AUM de la gestion d’actifs (taux stable par rapport au S1 2021). Les FPAUM sont détaillés en Annexe 5

 

B. LEVEES DE FONDS

Au 1er semestre 2022, Eurazeo a levé 1,8 Md€ auprès d’investisseurs tiers. Le fonds de buyout PME IV a réalisé un closing supérieur à un milliard d’euros, au-dessus de son objectif. D’autres programmes significatifs (MCH VI, Rhône VI) ont également été finalisés. L’activité de dette privée poursuit son développement avec 0,6 Md€ levés sur la période.

La distribution auprès des investisseurs particuliers poursuit sa très bonne dynamique avec 380 M€ levés en S1 2022 (en hausse d’environ 60% par rapport au S1 2021), toutes classes d’actifs confondues. Les AUM collectés auprès des particuliers représentent près de 13% des AUM en provenance de tiers.

Eurazeo dispose d’un programme significatif de fonds en levée en 2022 et 2023 lui permettant de poursuivre son développement. Le détail des levées de fonds figure en Annexe 1

 

C. INVESTISSEMENTS ET CESSIONS

Les investissements du Groupe totalisent 2,9 Mds€ au S1 2022 contre 2,7 Mds€ au S1 2021. Le Groupe a construit des pôles d’expertise sectorielle transverses dans les domaines porteurs des Healthcare, Tech-enabled Business Services, Financial Services, Consumer et de la transition énergétique. Ces expertises permettent au Groupe de bénéficier d’un dealflow riche et de rester particulièrement sélectif dans ses investissements, dans un contexte économique plus incertain. L’activité de Dette Privée déploie plus d’un milliard d’euros sur le semestre, et continue de bénéficier d’un profil de risque favorable.

Les cessions finalisées sur le semestre s’élèvent à 0,7 Md€. Les cessions réalisées et annoncées post-clôture s’élèvent à environ 1,3 Md€. Les cessions de Reden Solar et Orolia ont été finalisées en juillet pour un montant de 820 M€ (dont c.765 M€ pour le bilan d’Eurazeo). Les cessions de Trader Interactive et Vitaprotech ont été annoncées et devraient être finalisées au S2 2022 pour un montant proche de 450 M€ (dont c.300 M€ pour le bilan). Le multiple moyen cash-on-cash de ces opérations est de 3,6x. Le prix de cession de chacune de ces opérations est par ailleurs supérieur à la dernière valorisation au moment de leur annonce.

Les plus-values nettes pour le bilan générées par ces transactions s’élèvent à environ 750 M€ : environ 530 M€ pour les transactions réalisées et 220 M€ pour les transactions annoncées.

Le détail des investissements et cessions figure en Annexe 2

 

2. ACTIF NET REEVALUE (ANR)

L’ANR par action s’élève à 115,5€ au 30 juin 2022, en légère baisse (-1,9%) par rapport à fin 2021 et en progression de +17% par rapport à juin 2021. Les actifs du Groupe sont composés quasi exclusivement d’actifs non cotés.

Sur six mois, la valeur du portefeuille d’investissement (ANR hors activité de gestion d’actifs) ressort à 8 588 M€, soit 89,5€ par action, en baisse de 3,9%. Cette évolution est le résultat de plusieurs facteurs :

  • la bonne performance opérationnelle des sociétés sur le S1 2022 ;
  • la cession de Reden Solar pour un montant supérieur à celui pris en compte dans l’ANR de fin 2021 (+ 1,1€ par action supplémentaire) ;
  • le renforcement du dollar sur les actifs américains (+1,7€ par action) ;
  • l’effet de première valorisation d’actifs précédemment évalués à leur prix d’acquisition d’origine ;
  • la prise en compte du contexte de marché dans les valorisations

Au 30 juin, le Groupe a ajusté la valeur du portefeuille Growth d’un montant de 162 M€. Cet ajustement tient compte de la croissance forte des performances du portefeuille, des tours de table qui se sont effectués à des niveaux supérieurs ou égaux aux valorisations dans l’ANR à fin décembre (notamment Contentsquare) ainsi que de la baisse des multiples de marché. Cet ajustement avait été largement anticipé dans la prudence annoncée fin décembre d’environ 270M€.

Les valorisations des portefeuilles hors Growth sont établies à méthode constante et prennent en compte l’évolution des multiples des sociétés comparables. Elles font ressortir une appréciation de 298 M€. Au vu des incertitudes actuelles de marché, le management a toutefois intégré une prudence forfaitaire supplémentaire de 500 M€.

La valorisation de l’activité de gestion d’actifs (+5,3% à 2 054 M€) bénéficie de la bonne performance opérationnelle (croissance de +31% des FRE LTM à 106 M€). La valorisation est établie selon une méthodologie multicritères ; elle intègre une marge de prudence, qui se traduit par des multiples implicites inférieurs à la moyenne de ceux des pairs.

 

3. RESULTATS FINANCIERS ET COMPTES CONSOLIDES

Le résultat net part du Groupe s’établit à -96 M€ contre 465 M€ au S1 2021. La contribution de l’activité d’investissement est en retrait notamment du fait de moindres cessions réalisées sur le semestre.

Les transactions réalisées post-clôture (Reden Solar, Orolia) conduiront le Groupe à enregistrer une plus-value nette de l’ordre de 530 M€ part du Groupe au second semestre. En outre, la plus-value associée aux transactions annoncées (Trader Interactive, Vitaprotech) et qui devraient se réaliser dans le courant du second semestre, est estimée à environ 220 M€.

 

A. CONTRIBUTION DE L’ACTIVITÉ DE GESTION D’ACTIFS

L’activité de gestion d’actifs enregistre au premier semestre 2022 une progression de son chiffre d’affaires et de son résultat récurrent (FRE), poursuivant une tendance structurellement positive.

> Les commissions de gestion progressent de +30 % proforma à 181 M€ à fin juin et se répartissent entre i) l’activité de gestion pour compte de tiers en progression de +39 % à 139 M€ ; ii) les commissions de gestion calculées pour le bilan d’Eurazeo pour 42 M€, en hausse de 7% ;

> Les commissions de performance réalisées sont peu significatives sur la période du fait du nombre restreint de cessions réalisées. Les commissions de performance liées aux transactions réalisées post-clôture sont estimées à environ 66 M€ et seront enregistrées dans les comptes au deuxième semestre.

> Les charges opérationnelles du Groupe s’élèvent à 131 M€, en progression de +32 %. Au cours du premier semestre, le Groupe a poursuivi ses investissements de développement, avec notamment une hausse des effectifs de 10% depuis fin 2021, répartie entre professionnels d’investissement, forces de vente, opérations et fonctions centrales.

> Les Fee Related Earnings (FRE), qui mesurent le résultat récurrent de l’activité, atteignent 50 M€ sur le semestre en hausse de 24% par rapport au S1 2021 (106 M€ sur les 12 derniers mois, en hausse de 31%).

 

B. CONTRIBUTION DE L’ACTIVITÉ D’INVESTISSEMENT

Le résultat de l’activité d’investissement ressort à -161 M€ pour le premier semestre 2022 (460 M€ au premier semestre 2021 pro forma).

Les revenus liés aux plus-values de cession, à la variation de juste valeur, aux dividendes et autres produits s’élèvent à -68 M€ (593 M€ au S1 2021). Ce résultat s’explique par un nombre limité de cessions réalisées sur le semestre ainsi que par la variation de juste valeur du portefeuille Growth et d’IMGP.

 

C. CONTRIBUTION DES SOCIÉTÉS NETTE DU COUT DE FINANCEMENT

Forte croissance du chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires économique des sociétés consolidées à périmètre Eurazeo et change constants est en hausse de +43% au S1 2022 par rapport au S1 2021. Cette progression illustre la qualité des actifs composés de leaders de secteurs structurellement porteurs.

Les sociétés du portefeuille Growth profitent pour leur part de leur positionnement « digital native » et connaissent une croissance moyenne de 46% de leur chiffre d’affaires sur le semestre. Ces sociétés ne sont pas consolidées et leur chiffre d’affaires n’est donc pas reflété dans le CA économique du Groupe.

Le détail de la performance du portefeuille figure en Annexe 3.

Contribution des sociétés consolidées en nette hausse

L’EBITDA et l’EBIT ajustés des sociétés consolidées en intégration globale s’établissent à 357 M€ et 250 M€ respectivement au premier semestre 2022 (+15% de croissance par rapport au S1 2021). Corrigé de l’effet de base de l’assurance de Worldstrides d’un montant de 61 M€, la progression de l’EBITDA est de 42% et celle de l’EBIT est de +66% sur le S1 2022.

Les frais financiers sont en hausse de 17% à 145,5 M€ sous l’effet des nouveaux investissements et nombreuses opérations de croissance externe (build-ups).

La contribution des sociétés nette du coût de financement ressort à 97 M€ au S1 2022, en hausse de 16% par rapport au S1 2021 à périmètre Eurazeo constant.

 

D. ELEMENTS NON RECURRENTS ET CHARGES D’AMORTISSEMENT

Les éléments non récurrents se rapportent quasi exclusivement aux sociétés du portefeuille et s’élèvent à -48 M€ au premier semestre 2022, en légère hausse par rapport au S1 2021 (-37 M€).  

4. TRESORERIE ET DRYPOWDER

La dette nette d’Eurazeo s’élevait à 726 M€ au 30 juin 2022. Proforma des cessions réalisées début juillet (Reden Solar et Orolia), la trésorerie nette au 30 juin s’établirait à +21M€.

Le Groupe dispose d’une ligne de crédit syndiquée (RCF) de 1,5 Md€, de maturité 2026.

Fin juin 2022, le Groupe détient 2,48 millions d’actions propres, soit 3,1% du total des actions en circulation (79 224 529 actions).

Le Groupe dispose au 30 juin 2022 de 5,2 Mds€ de drypowder (engagements non tirés auprès des investisseurs partenaires).

5. RETOUR AUX ACTIONNAIRES

Le Directoire a lancé courant mai un programme de rachat d’actions de 100 M€. Les actions ainsi acquises sont destinées à être annulées. Ce programme, signe de la confiance du management dans les perspectives du Groupe et la valeur de ses actifs, sera relutif pour les actionnaires. Le Groupe procède en outre à des rachats d’actions au titre de la couverture des plans d’intéressement de long terme (LTIP).

Durant le premier semestre, le Groupe a racheté 339 024 actions pour un montant de 23 M€. Cette opération a un effet relutif sur l’ANR de 0,4%.

6. ENGAGEMENT ESG

Acteur pionnier en matière d’ESG (environnement, social et gouvernance) depuis bientôt 20 ans, Eurazeo a encore relevé son ambition de démultiplier la valeur créée dans le domaine environnemental et social, avec le lancement en 2020 de sa stratégie ESG « O+ ».

Déterminé à accélérer l’avènement d’une économie bas carbone et plus inclusive, Eurazeo a intégré l’ESG dans chacune de ses stratégies d’investissement comme en témoigne le classement articles 8 ou 9 au sens du nouveau règlement européen Disclosure de 89% de ses fonds en cours de déploiement ou de levée.

7. PERSPECTIVES

Eurazeo réalise un bon semestre sur l’ensemble des dimensions : levée de fonds, commissions de gestion, rotation d’actifs et performance du portefeuille, malgré un contexte économique volatil et incertain. Cette performance confirme la poursuite de la dynamique de croissance du Groupe, la pertinence de ses choix d’allocation et sa solidité.

Fort de son positionnement dans le secteur de l’investissement alternatif, qui reste porté par des tendances structurelles favorables, Eurazeo confirme les perspectives annoncées lors de la présentation de ses résultats annuels le 10 mars 2022, notamment : la trajectoire de doublement de ses actifs sous gestion qui pourraient atteindre 60 Mds€ à horizon 5 à 7 ans, ainsi qu’une augmentation de la marge de FRE à moyen terme à 35-40%, contre environ 30% en 2021.

8. EVENEMENTS POST CLOTURE

Eurazeo poursuit son programme de cession avec Reden Solar, un des principaux producteurs indépendants d’énergie renouvelable d’origine photovoltaïque, et d’Orolia leader mondial des solutions et applications de R-PNT. Respectivement ces cessions ont généré pour Eurazeo un multiple cash-on-cash de 4,4x et de 3,7x et des TRI de 42% et 25%.

Eurazeo a annoncé être entré en négociations exclusives en vue d’un investissement dans la société Sevetys, groupe français d’établissements de soins vétérinaires. Fondé en 2017, le groupe Sevetys est l’un des plus importants groupes de cliniques vétérinaires en France avec plus de 200 cliniques sur l’ensemble du territoire.

Début juillet, Eurazeo a annoncé un nouvel investissement dans les infrastructures durables : Electra, spécialiste français de la recharge rapide de véhicules électriques. Cet investissement permettra une économie de 550 000 tonnes de CO2 à horizon 2026, en favorisant la décarbonation des transports, qui participe ainsi à l’objectif de neutralité carbone d’Eurazeo.

Eurazeo a annoncé la signature d’un accord d’exclusivité en vue de la cession de la participation dans Vitaprotech. Cette cession générerait pour Eurazeo un multiple cash-on-cash de 3,2x et un TRI de plus de 30%.

En juillet, la stratégie Growth a participé, avec d’autres grands investisseurs institutionnels mondiaux, à un nouveau tour de table de 600M$ de la société Contentsquare. Cette nouvelle levée de fonds valorise la société à 5,6 Mds$, un montant deux fois supérieur à celui du tour précédent.

 

ANNEXE 1 : LEVEES DE FONDS

A. PRIVATE EQUITY

- Small-mid buyout : Eurazeo a dépassé l’objectif cible de 1 Md€ pour son quatrième programme Eurazeo PME IV, soit une hausse de plus de 50% par rapport au fonds précédent.

- Venture : le fonds Eurazeo Digital IV poursuit sa dynamique de levée avec 68M€ levés au cours du premier semestre. Par ailleurs, le fonds Smart City se rapproche également de son objectif de levée initial de 200 M€ avec plus de 162 M€ collectés à date. Le fonds Kurma Growth opportunity a collecté 160 M € sur le semestre, se rapprochant ainsi de son objectif cible de 200 M€.

B. PRIVATE DEBT

- Direct lending : Les fonds collectés par Eurazeo Private Debt VI atteignent plus de 1,1 Md€, témoignant de l’intérêt des investisseurs pour cette classe d’actifs.

- Asset-based financing : Le fonds de dette privée ESMI (Eurazeo Sustainable Maritime Infrastructure) poursuit son programme de levée avec succès et enregistre une collecte de 210 M€ sur un objectif initial de 350 M€.

C. RETAIL

Eurazeo poursuit sa très bonne dynamique sur ce segment avec 380 M€ collectés au premier semestre auprès d’investisseurs particuliers. Les investisseurs particuliers ont plébiscité les solutions d’investissement privé proposées par le Groupe notamment pour les fonds Private Value Europe, Strategic Opportunities et Entrepreneurs Club.  

ANNEXE 2 : ACTIVITE D’INVESTISSEMENT

A. PRIVATE EQUITY

Investissements

L’activité d’investissement en Private Equity a été nourrie sur les six premiers mois de l’année avec un total de 1,6 Md€ déployés (dont 0,6 Md€ pour le bilan d’Eurazeo) :

- Mid-large buyout : Prise d’une participation majoritaire dans Cranial Technologies (leader du marché du traitement de la plagiocéphalie infantile) et soutien de Questel dans son développement grâce à une opération de croissance externe.

- Small-mid buyout : Signature d’un accord d’exclusivité en vue d’investir au capital de DiliTrust (plateforme unifiée et sécurisée, composée de différents modules pour répondre aux besoins croissants de digitalisation des directions). Par ailleurs, l’équipe continue d’accompagner les entreprises de son portefeuille (2Ride, Groupe Premium et Altaïr) et a soutenu 4 opérations de croissance externe. En juin, l’équipe annonce la signature d’un accord en vue d’acquérir une part majoritaire dans WiiSmile, société offrant l’opportunité aux dirigeants de petites et moyennes entreprises de proposer à leurs employés des solutions « tout-en-un » qui favorisent l’engagement des salariés en améliorant leur qualité de vie et celle de leur famille.

- Growth : En janvier Eurazeo a annoncé la prise d’une participation dans Fever (plateforme d’événements et expériences loisirs) et Descartes Underwriting (assurance paramétrique sur les risques de catastrophes naturelles). En février le groupe investit dans Alma (paiement fractionné). En mai, Eurazeo a participé à la levée de fonds de Aiven (technologies open source à une infrastructure cloud).

- Venture : Trois nouveaux investissements réalisés en janvier et février dans Pretto, Fintecture et Ondorse.

- Nov Santé : Le fonds réalise sa quatrième opération et finalise son investissement dans Horus Pharma, laboratoire pharmaceutique français spécialisé dans l’ophtalmologie.

- Brands : Annonce de l’acquisition d’une participation minoritaire dans Gisou, marque premium en forte croissance de produits de beauté à base de miel, aux côtés de Negin Mirsalehi et Maurits Stibbe, co-fondateurs de la société qui restent actionnaires majoritaires, et de Vaultier7, actuel actionnaire minoritaire. Eurazeo a également investi dans Jaanuu, une marque de vêtements et accessoires médicaux premium axés sur la performance.

Cessions

Le Groupe a cédé pour 420 M€ d’actifs de Private Equity sur les six premiers mois de 2022 dont 21 M€ pour le bilan.

Par ailleurs, le Groupe a annoncé en juin la cession de sa participation résiduelle de 51 % dans Trader Interactive. Cette transaction fait suite à l’acquisition par carsales, en août 2021, de 49 % de Trader Interactive. Cet accord valorise Trader Interactive à 1,897 milliard de dollars, soit 25 fois l’EBITDA ajusté 2021. Cette opération fait ressortir pour Eurazeo et ses partenaires un multiple de 3,1 x l’investissement initial.

Plusieurs autres cessions ont été signées et/ou réalisées depuis le début de l’année :

- Growth : Cession de Tink (plateforme européenne d’open banking) générant un TRI de 100%.

- Venture : Cessions de Frichti, Tanker et Cardiologs

B. PRIVATE DEBT

Investissements

Les investissements sur les six premiers mois se sont élevés à 1,1 Md€ et les réalisations à 275 M€.

C. REAL ASSETS

1. Real Estate

Investissements

Lors du premier semestre 2022, Eurazeo a investi 175 M€. Prises de participations dans des actifs « light industrial » près de Londres, dans un portefeuille de six complexes commerciaux à usage mixte à Berlin, ainsi que dans un hôtel à Bordeaux. L’équipe Real Estate a par ailleurs réalisé l’acquisition de son premier investissement en joint-venture avec PSP Investments : FST Hotels, un groupe hôtelier espagnol exploitant 5 hôtels principalement situé à Madrid et Barcelone et Dazeo (investissement dans un groupe d’hôtels en Espagne).

2. Infrastructure

Investissements

Eurazeo a annoncé en janvier l’acquisition d’une participation de 80 % dans Ikaros Solar, un fournisseur belge de solutions photovoltaïques. Il s’agit du premier investissement de l’équipe Infrastructure d’Eurazeo, venant concrétiser l’ambition du Groupe d’investir dans la transition énergétique et numérique et de contribuer à une économie durable et à faibles émissions carbone.

Eurazeo et Quantafuel, spécialiste norvégien du recyclage des déchets plastiques, ont annoncé la création d’une joint-venture à parts égales visant le développement, la construction et l’exploitation d’un centre de tri des déchets plastiques à Esbjerg, au Danemark. Ce centre, qui aura un impact positif notable sur le tri et le recyclage des déchets plastiques, devrait être opérationnel au cours du second semestre 2023.  

ANNEXE 3 : PERFORMANCE DU PORTEFEUILLE

Chiffre d’affaires économique