Mesures des impacts évités

Dernière mise à jour : 13 / 06 / 2018

Mesure des impacts évités

Actionnaire de long terme, Eurazeo souhaite valoriser les impacts des actions menées en matière sociale et environnementale afin de démontrer que la mise en place de politiques RSE est un levier de performance et de création de valeur pour les entreprises. Ainsi, Eurazeo a décidé d’établir une méthodologie d’évaluation des impacts évités et d’en déterminer l’impact financier en collaboration avec un cabinet spécialisé.

Neuf participations ont participé aux deux premières évaluations et trois autres ont rejoint la démarche en 2017. 12 sociétés sont donc intégrées dans l’étude impacts évités en 2017 : AccorHotels, Asmodee, Elis, Foncia (cédée en 2016), Novacap et Planet pour Eurazeo Capital et le Groupe Colisée (cédée en 2017), Dessange International, Groupe Flash, Léon de Bruxelles, Péters Surgical, Redspher et Vignal Lighting Group pour Eurazeo PME.

 

L’objectif pour Eurazeo est de progressivement étendre cette analyse à l’ensemble des sociétés de son portefeuille et de réaliser un suivi année après année des performances réalisées.

Sur ces sept dernières années, les programmes RSE mis en place par les sociétés ont permis d’éviter une dépense de plus de 210 millions d’euros dont près de 80 millions d’euros d’économies directes. De plus, les sociétés ont évité l’équivalent de 881 000 tonnes équivalent CO2, près de 7 millions de mètres cubes d’eau, 2 186 GWh d’énergie et 436 000 heures d’absence.

 

Zoom sur les impacts indirects

Eurazeo a souhaité également identifier des efforts spécifiques portés par les sociétés via des projets innovants. Ces initiatives permettent d’engendrer des bénéfices environnementaux et économiques supplémentaires, au-delà du périmètre de l’entreprise.

  • Dans le cadre du programme Plant for the Planet, les clients des hôtels du groupe AccorHotels sont invités à réutiliser leurs serviettes lorsqu’ils séjournent plus d’une nuit. Ce programme unique dans l’hôtellerie repose sur l’implication commune des clients et des équipes. La moitié des économies de blanchisserie réalisées sont reversées à des projets de reforestation. En 2014, AccorHotels a mené une évaluation de l’impact du programme Plant for the Planet depuis sa mise en place en 2009. Cette étude montre que les projets déjà mis en œuvre permettront, sur une période référence de cent ans, de capter 450 000 tonnes éq. CO2.
  • La réalisation par Foncia de travaux d’entretien améliorant la performance énergétique des bâtiments permet à plus de 210 000 foyers des gains annuels globaux de plus de 26 millions d’euros, soit plus de 110 millions d’euros en quatre ans, grâce aux 1 341 GWh d’énergie évités. En 2015, grâce aux efforts de Foncia pour négocier le prix du gaz pour ses clients, vient s’ajouter une sur performance représentant une économie globale de 10 millions d’euros, soit 177 euros de moins sur la facture annuelle d’énergie pour les 58 000 foyers concernés.

Langues