Valoriser

De par son modèle, Eurazeo n’est pas contrainte par le temps et peut donc céder ses participations au moment le plus opportun, tant pour ses actionnaires que pour les sociétés en portefeuille.

  • OBJECTIF DE TRANSFORMATION ATTEINT

  • NIVEAU DE VALORISATION SATISFAISANT

  • CESSION :
    - A UN INDUSTRIEL
    - A UN INVESTISSEUR FINANCIER
    - INTRODUCTION EN BOURSE

découvrir

Foncia

Cinq ans après leur entrée au capital de Foncia, Eurazeo et Bridgepoint ont cédé en septembre 2016 l’intégralité de leur participation à Partners Group. L’opération a été réalisée dans de très bonnes conditions, à un multiple de 2,4 fois l’investissement initial, soit un produit net de cession de 469 millions d’euros pour Eurazeo. Ces chiffres reflètent le travail accompli par le management avec le soutien d’Eurazeo durant la période.

 

Un ambitieux programme de transformation a été mené à bien, donnant naissance à un nouveau Foncia : la référence des services à l’habitat sur la qualité de service, la satisfaction clients et l’innovation. Sur les cinq thématiques identifiées avant l’acquisition, les résultats ont été au rendez-vous.

 

-Ressources humaines : le turnover a été réduit de 15 %.

 

-Relation clients : la mise en place d’outils de suivi de la satisfaction clients et d’importants investissements numériques ont soutenu la croissance organique.

 

-Efficacité opérationnelle : la dématérialisation des processus a permis de réduire les coûts opérationnels de 10 millions d’euros tout en améliorant le service clients et l’impact environnemental.

 

-Innovation : Foncia a été le premier du secteur à proposer des offres groupées d’achat de gaz, conduisant à des réductions des prix de plus de 30 %, et d’importants efforts ont été réalisés en matière d’efficacité énergétique (678 000 tonnes équivalent CO2 évitées représentant plus de 110 millions d’euros économisés).

 

-Croissance externe : 74 opérations ont été réalisées sur la période, consolidant les positions en France, en Suisse, en Allemagne et en Belgique et enrichissant l’offre de services, comme avec l’acquisition de Primaliance, spécialiste du conseil en investissement SCPI.

 

 

 

En dépit de l’impact négatif de la loi ALUR et d’un cycle immobilier peu favorable au cours de la période, le chiffre d’affaires a progressé de près de 5 % par an en moyenne. L’EBITDA, en croissance de 11 % par an en moyenne, est passé de 86 millions d’euros pro forma en 2011 à 137 millions d’euros à fin juin 2016.    

Dernière mise à jour : 21 / 07 / 2017

Langues