CHIFFRES
CLéS

Dernière mise à jour : 21 / 03 / 2019

■  Contribution des sociétés nette du coût de financement

 

Eurazeo enregistre en 2018 une croissance solide de son chiffre d’affaires économique à périmètre Eurazeo constant et change constants de +11,0% à 5 809 M€. La progression annuelle ressort à +12,6% après retraitement des 5 sociétés cédées, avec un 4ème trimestre 2018 en hausse de +5,5% à 1 316 M€. Elle inclut une hausse annuelle de +15,6 % du chiffre d’affaires des actifs non cotés d’Eurazeo Capital et +8,0 % chez Eurazeo PME.
L’EBITDA ajusté des sociétés consolidées en intégration globale progresse de +3,6 % à 575,4 M€ par rapport à 2017, porté par l’ensemble des 4 stratégies d’investissement consolidées par intégration globale (Eurazeo Capital, Eurazeo PME, Eurazeo Patrimoine et Eurazeo Brands). L’EBIT ajusté atteint 396 M€, en baisse de -3,4% par rapport à 2017 sous l’effet d’une progression des amortissements consécutive à une hausse des investissements et d’effets de saisonnalité dans les opérations de croissance externe d’un certain nombre de sociétés du portefeuille.
La contribution des sociétés nette du coût de financement ressort à 250,6 M€ en 2018, en baisse de -7,8% par rapport à 2017.

 

Contribution de l’activité d’investissement

 

Le résultat de l’activité d’investissement s’élève à 262 M€ en 2018 contre 422 M€ en 2017 :
> Les revenus liés aux plus-values de cession, dividendes et autres produits ressortent à un niveau élevé de 548 M€ au 31 décembre 2018 (586 M€ en 2017). Ils proviennent pour l’essentiel de la cession totale des titres AccorHotels, Asmodee, Desigual, Odealim, Vignal Lighting Group et PeopleDoc, de la variation de juste valeur des titres Moncler et des investissements d’Eurazeo Croissance.
> Charges de dépréciation : conformément aux normes comptables, Eurazeo a ajusté son prix de revient des titres Europcar sur la base d’une valorisation de 8,0 € par action, conduisant à comptabiliser une dépréciation dans les comptes consolidés de -146 M€. Eurazeo a par ailleurs comptabilisé une perte de valeur de -35 M€ sur la société MK Direct. L’ensemble des charges de dépréciation nettes s’élève à -177 M€ contre -27 M€ en 2017 ;
> Charges opérationnelles : elles comprennent les coûts de transaction liés à l’activité d’investissement, les frais liés au pilotage stratégique du Groupe et à la cotation, et la charge correspondant aux commissions de gestion calculées (ces commissions sont un revenu pour l’activité de gestion d’actifs et sont donc neutres dans le compte de résultat consolidé). L’ensemble des charges opérationnelles s’élève à -109 M€ en 2018 comparé à -137 M€ en 2017 notamment du fait de la baisse des frais de transaction. La charge correspondant aux commissions de gestion calculées s’élève à -69,0 M€ contre -66,9 M€ en 2017.

 

■ Contribution de l’activité de gestion d’actifs

 

Le résultat de l’activité gestion d’actifs progresse de +42 % à 70 M€ en 2018. Cette très belle performance traduit un fort dynamisme de l’activité de gestion combinée à une croissance maîtrisée des coûts :
> Les revenus liés aux commissions de gestion progressent de +19,4 % à 164,9 M€, et se répartissent entre les commissions de gestion calculées pour 69 M€ et l’activité de gestion pour compte d’investisseurs partenaires portée en particulier par d’importantes levées de fonds dans le Venture et la dette privée.
> Les revenus liés aux commissions de performance réalisées s’établissent à 22,7 M€ en 2018 contre 12,9 M€ en 2017 : elles proviennent pour l’essentiel des commissions calculées sur bilan d’Eurazeo correspondant aux cessions réalisées au cours de l’année (Asmodee, PeopleDoc, Vignal Lighting Group et Odealim). Pour rappel, Eurazeo est éligible au carried interest (i) sur les fonds Idinvest levés à partir de 2018, et (ii) sur les fonds Rhône, uniquement sur le fonds en cours d’investissement (Fonds V).
> Les charges opérationnelles s’élèvent à 126 M€ en 2018, en croissance de +15,8 %. Elles comprennent la totalité des coûts d’Eurazeo SE (hors frais liés au pilotage stratégique du Groupe et à la cotation), d’Idinvest et d’IM Global Partner. Cette augmentation des coûts provient notamment des recrutements dans les fonctions d’investissement au travers des différentes stratégies du Groupe, pour accompagner le développement de l’ensemble des activités.
> Autres : incluent notamment les résultats de Rhône, consolidée par mise en équivalence.

 

■ Eléments non récurrents et charges d’amortissement

 

Les éléments non récurrents s’élèvent à -184 M€ en 2018 contre -157 M€ en 2017. Ils incluent pour l’essentiel des charges de restructuration et projets de transformation réparties au sein des sociétés du portefeuille (62 M€), la dépréciation des marques Fintrax / Premier Tax Free consécutive au changement de marque de la société Planet (50 M€) et de charges sur des activités cédées chez Seqens (47 M€).
Eurazeo enregistre une charge d’amortissement consolidée sur des actifs issus de l’allocation des écarts d’acquisition de 178 M€ en 2018, stable comparé à 2017.

 

■ Résultat net part du Groupe

 

Le résultat net part du Groupe s’établit à 261 M€ en 2018. Il se compare à un résultat proforma de 426 M€ en 2017.

 

Langues